Depuis mon arrivée à Moscou, en bonne Française que je suis, je passe mon temps à me plaindre de la nourriture. Il est vrai qu’étant très difficile sur le contenu de mon assiette, je n’ai pas choisi le bon pays. Je n’aime ni les cornichons, ni les harengs, ni le miel, ni… Bref, tout ce qui fait le plaisir des papilles de nos chers amis Russes. Malgré tout, il y.. Read More