Dans mon dernier article, je vous donnais 5 idées pour découvrir Moscou sous un nouveau jour.
Et en 2e position de ce top 5, je vous recommandais chaudement de vous éloigner un peu du centre de la capitale, à la découverte de magnifiques lieux comme le domaine de Tsaritsyno.

La meilleure manière de vous démontrer que ce lieu vaut le détour, c’est encore de vous raconter ma visite.

Le parc est immense. En une demi-journée, je dirais que nous n’en avons même pas parcouru le quart.

Domaine de Tsaritsyno Moscou

Au centre du parc se trouve le palais. Majestueux et coloré, vous ne pouvez pas passer à côté!
Ce palais fut commandé par Catherine II au 18e siècle. À sa mort, la construction du palais est interrompue sous ordre de son fils devenu empereur.
Dans les années 80, le gouvernement russe a entrepris la restauration du palais selon les plans originaux. L’inauguration a lieu en 2007.

Le palais abrite un musée.
Le tarif est de 350 roubles ou 80 roubles pour les étudiants (carte étudiante à l’appui). Un vestiaire gratuit est mis à votre disposition en face des caisses ainsi que des surchaussures dernier cri!

Musée Tsaritsyno Moscou

Mon conseil pour le musée: fouinez!

La visite commence par une succession de pièces où vous serez noyés dans une foule de touristes.
De salle en salle, le parcours vous mène à une somptueuse salle de bal.

Palais de Tsaritsyno Moscou

Au fond de cette salle se trouve une porte qui mène à la suite du musée. De nombreux visiteurs ne voient pas cette porte, où n’osent pas la franchir. Pourtant, il reste encore beaucoup à voir.
Cette porte vous donne accès à de nouvelles salles d’exposition, mais également à des escaliers qui vous mèneront aux autres étages du musée.
C’est assez mal indiqué, si bien qu’en empruntant les escaliers, on s’est demandé si on y était autorisé.
Et pourtant, arrivés à l’étage, les babouchkas nous ont accueillis grand sourire. Ce qui est presque inquiétant en fait.
Mais après réflexion, c’est probablement dû au fait qu’elles reçoivent peu de visites. Pour peu que vous parliez quelques mots de russe, elles se feront une joie de vous expliquer les différents éléments de la pièce.

Entre portraits, tableaux et reconstitutions, le musée offre une visite variée et enrichissante… majoritairement en russe! Un petit tour sur le net avant la visite peut vous être bénéfique!

 

Comment y aller:

En métro, tout simplement!
La ligne verte (qui passe entre autres par la Place Rouge) vous déposera à 1km du domaine. En sortant du métro, repérez la ligne de chemin de fer, passez dessous et vous apercevrez l’entrée du domaine. Vous ne pouvez pas vous tromper: les jolies couleurs jurent avec le gris du quartier.
En périphérie de la ville, il est vrai que le paysage laisse un peu à désirer, mais c’est l’occasion de voir autre chose que le luxueux centre-ville.

Domaine de Tsaritsyno Moscou

 

Quand y aller:

Le parc est ouvert tous les jours de 6h à minuit.

Si vous avez le choix des dates, je vous déconseille la mi-saison entre l’hiver et l’été. Mars/avril, début du printemps, la neige vient de fondre, l’herbe n’affiche pas ses plus belles couleurs, les arbres n’ont pas encore retrouvé leur feuillage et le soleil fait cruellement défaut. Pas la meilleure période donc.
L’été doit probablement être la période la plus agréable pour visiter ce parc. Il y a de nombreux points d’eau, des espaces verts à perte de vue, des chemins pour se balader… Je suppose qu’en juillet/août, ce parc se transforme en jardin pour les Moscovites des environs.
Les couleurs automnales doivent aller à ravir à cet immense parc, à condition de ne pas s’y rendre un jour de pluie!
Enfin, en hiver, comme dans le reste de la ville, la neige donnera à coup sûr une allure bien différente à ce lieu.

Voilà, vous savez tout ou presque!
J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller y faire un tour!