Ah Pâques! Après Noël, probablement la fête la plus appréciée des enfants, religieux ou non.

Depuis Moscou, je vous imagine vous goinfrer de petits oeufs contenant plus de chocolat qu’il n’en faut ou encore de ces fameux petits oeufs à la liqueur qui sont insérés dans les poules, lapins et autres merveilles en chocolat!
Bref, je vous envie!

Pâques Orthodoxes, une tradition bien différente

Ici l’ambiance n’est pas la même.
Pour commencer, Pâques n’aura lieu que le week-end prochain.

Les Russes sont majoritairement chrétiens orthodoxes, et sont beaucoup plus pratiquants que nous ne le sommes en France.
C’est pour cette raison que depuis fin février, les supermarchés proposent leur sélection de produits autorisés pour « Post », l’équivalent orthodoxe du carême catholique. Ainsi, pour les Russes qui souhaitent respecter cette période de jeûne, la tâche est simplifiée puisqu’ils n’ont qu’à suivre les petites étiquettes.
Plus étonnant encore, la majorité des restaurants propose des menus spécialement conçus pour l’occasion.

Enfin, toujours plus étonnant, à la limite du ridicule:
Burger King, spécialiste des burgers bien gras et frites baignées dans l’huile, a mis au point un menu de Pâques , approuvé par l’Église orthodoxe! Sans commentaire.

Menu Pâques Burger King

Du côté des oeufs en chocolat, nous aurons les oeufs… sans chocolat! Ça devient tout de suite moins intéressant.
En Russie, on reste dans la tradition à savoir, des oeufs peints.

Ce doit être de vrais oeufs, qui pourront être utilisés le soir de Pâques pour la bataille d’oeufs.
Les règles du jeu sont on ne peut plus simples.
Deux joueurs, chacun avec un oeuf décoré. Il s’agit de cogner les deux oeufs ensemble, le perdant étant celui qui casse son oeuf. Quant au gagnant, on dit que son oeuf lui portera chance toute l’année.

Pâques Orthodoxes, Moscou

On trouve également des oeufs peints ou à peindre, en bois. Notamment sur les marchés comme celui d’Izmaïlovo.