En Russie, pas de chasse aux chocolats le matin de Pâques, comme je vous l’expliquais dans mon dernier article.
Mais les orthodoxes ont quand même leurs petites habitudes culinaires et parmi les recettes incontournables des Pâques russes:

le koulitch et sa paskha (prononcer Passra)

Le Koulitch est un gâteau à base de fruit sec qui ressemble au Panettone italien.

La Paskha accompagne le Koulitch. C’est une recette à base de fromage blanc. De forme pyramidale, la paskha est reconnaissable grâce aux lettres XB qui signifient Христос воскрес (Le Christ est ressuscité).
Nous verrons dans la suite de l’article comment ces lettres apparaissent sur le gâteau (désolé de vous décevoir, mais ce n’est pas une apparition divine).

Pour la recette du Koulitch, voici un lien vers le blog d’une autre expatriée russe: On Dine chez Nanou.
Après avoir testé l’expatriation en Belgique, en Autriche puis au Danemark, elle vit désormais à Moscou et vous explique de manière simple et appétissante la préparation du Koulitch.
Je vous invite d’ailleurs à parcourir les autres pages de son blog, vous y trouverez de nombreuses autres recettes salées et sucrées.

Recette du Koulitch

Concernant la recette de la Paskha, voici celle utilisée dans ma belle-famille. Elle est inspirée d’un livre de cuisine traditionnelle russe.

Ingrédients:
100g de fruits confits
1kg de fromage blanc bien égoutté (si vous vivez en Russie, choisissez du tvorog)
500g de beurre fondu, mais pas cuit
50cl de crème fraîche
350g de sucre
1 flacon de vanille en poudre (environ 8g)
150g d’amandes en poudre ou concassés

Recette:
J-3: Commencez par égoutter le fromage blanc.
Pour cela, enveloppez le fromage dans de la mousseline et déposez le tout dans une passoire. À l’aide d’un poids, laissez égoutter toute une journée.
Si vous avez trouvé du tvorog, vous pouvez passer cette étape.

Passoire-chinoisJ-2: Une fois le fromage blanc bien égoutté, ajoutez-y le beurre et moulinez finement.
Si vous n’avez pas d’appareil pour mouliner, vous pouvez utiliser un chinois. Un chinois comme sur la photo ci-contre, pas un chinois de Chine hein?!!
Ajoutez la crème, le sucre, la vanille, les amandes et les fruits confits et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène.
L’idéal est d’avoir à sa disposition un robot mixeur. En quelques minutes, le tour est joué!
Si vous n’en avez pas, pas de chance! Il va falloir remuer énergiquement avec une cuillère en bois et une bonne dose d’huile de coude, pendant 1 heure environ. À l’ancienne! Bon courage!

Lorsque votre mixture est prête, vous allez pouvoir la déposer dans un moule à Paskha, recouvert au préalable de mousseline ou d’une compresse de gaze dépliée afin de faciliter l’étape du démoulage.

Un moule à Paskha se présente sous forme pyramidale, sur chaque face apparaissent en relief les lettres XB. Elles viendront s’imprimer sur la paskha.
Notez aussi que ce moule ne possède pas de fond, ce qui permet d’égoutter la paskha.
Si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi utiliser un pot de fleurs en terre. Ce système permet d’obtenir une forme équivalente et le trou au fond convient pour égoutter le dessert. Pour les lettres XB, il vous suffira de les écrire vous même à l’aide de fruits confits.

Moule à Paskha, recette

Une fois votre mixture dans le moule, déposez de nouveau un poids dessus, puis laissez égoutter deux jours au frigo.

Le jour J, dégustez la paskha sur une part de koulitch.
Pour les photos de la paskha terminée, il faudra attendre la fin du week-end. Pour le moment, elle est en cours de préparation.

Bon appétit!