Dimanche 15 mars, moins d’une semaine avant la fin officielle de l’hiver.
À en croire le soleil, les températures et la marée humaine présente dans les rues et les parcs de la capitale russe, le printemps est bel et bien en train de s’installer!

Sur conseil d’un ami russe, nous sommes allés au parc Gorki, the place to be en ce dimanche ensoleillé selon lui.
Et effectivement, ça valait le déplacement. C’est à se demander si tous les Moscovites ne s’étaient pas donné rendez-vous dans le parc.

Fonte des neiges au parc GorkiIl y a encore une semaine, on patinait , on se promenait dans les allées enneigées et on regardait les jeunes Russes skier sur les pistes artificielles créées pour l’occasion.
Mais ce week-end, les ouvriers s’affairaient pour démonter l’immense patinoire, des restes de neige fondaient doucement à l’emplacement des pistes de ski et l’herbe refaisait son apparition. Seuls les lacs restaient gelés comme pour rappeler que l’hiver n’est pas tout à fait terminé.

Les animations ne manquaient pas pour animer notre ballade à travers les allées du parc. Voici un petit résumé.

Une fanfare, à l’entrée du parc, qui posait le décor des festivités.

Des danseurs aussi. Une piste de danse ouverte à tous. Et à ma grande surprise, ils étaient nombreux à se déhancher sur une musique pas toujours très adaptée!

Même si elles n’avaient pas quitté le parc, les balançoires ont enfin retrouvé leur jeune (et moins jeune) public :)

Balancoires au Parc Gorki- Moscou

Comme preuve que les beaux jours reviennent, un signe qui ne trompe pas: les terrasses!  Pour se reposer autour d’un thé et de quelques spécialités russes.

Terrasses au Parc Gorki

Et surtout, la grande animation du week-end: les rollers, vélos et autres skateboards! Les Moscovites ont rangé les patins à glace au placard au profit d’équipements plus estivaux!
Pierre n’a pas pu s’empêcher d’essayer… Pas très probant!

Rollers, skateboards et vélos au parc Gorki

Ce dimanche était donc l’occasion pour Moscou et ses habitants de fêter enfin le retour du beau temps, de ressortir les lunettes de soleil et de redécouvrir les joies d’un café en terrasse.

Et je dois avouer que, comme disait la Compagnie Créole, c’est bon pour le moral !