Si vous suivez un peu les variations météorologiques en Russie, vous n’êtes pas sans savoir que Moscou se trouve sous une épaisse couche de neige depuis quelques jours. En effet, d’après un envoyé spécial sur place, une tempête de neige a contraint la capitale à tourner au ralenti pendant 3 jours!

Au-delà de me faire pester contre la neige qui tombe toujours là où je ne suis pas, c’est surtout l’occasion de réaliser que je n’ai pas eu le temps/l’envie/l’idée (rayez les mentions inutiles) de vous parler l’hiver dernier d’un sujet très russe: les sports d’hiver!

Parmi les activités préférées des Moscovites en hiver:

Le patin à glace

La capitale compte un nombre impressionnant de patinoires et toutes les générations s’y retrouvent.
Ce dernier détail peut paraitre anodin, mais croyez-moi, lorsque vous êtes dans une galère sans nom à essayer de tenir debout sur vos patins et qu’un petit bout qui marche à peine vous double à toute allure, ça met un coup au moral.
Pour garder la tête haute, vous utilisez la célèbre excuse « mais quand on est jeune, on est plus casse-cou ».
Et c’est à ce moment-là que votre égo et vous, vous faites doubler par une babouchka qui doit avoir 4 fois votre âge à vue d’oeil.
Et ne croyez pas les comédies romantiques où le héros qui n’a jamais patiné de sa vie se transforme en patineur artistique après quelques minutes de pratique, sous le regard attendri de sa future moitié. Si vous ne savez pas patiner, oubliez la patinoire comme plan drague: vous aurez l’air d’un attardé!

 

Mais revenons-en au vif du sujet: les patinoires à Moscou. Voici une liste non exhaustive qui pourra vous donner des idées de balades sportives.

 

Les lacs gelés qui se transforment en patinoire l’hiver venu:

– L’étang des Patriarches, dans le centre de Moscou.
C’est un petit lac qui, en hiver, se transforme en patinoire de quartier. Les Russes n’étant plus à un paradoxe près, de jolis panneaux sont plantés tout autour du lac pour en interdire l’accès. Ce qui ne semble pas déranger les Russes et le loueur de patin qui a installé sa tente directement sur le lac!
L’atmosphère bon-enfant qui règne sur cette patinoire la rend toute particulière: les familles viennent patiner, jouer au hockey, ou tout simplement marcher sur la glace. Pas de règles si ce n’est de respecter les autres. Et ça fonctionne.

– Le lac près du marché d’Izmaelovo.
Ce lac tient une place particulière dans mes souvenirs puisque j’y ai fait mes premiers pas sur un lac gelé, entre peur et excitation! Je me souviens surtout de cette sensation de froid qui traverse la semelle de mes chaussures.

 

– L’étang près du couvent de Novodievitchi.
Là encore, des panneaux en interdisent l’accès et pourtant, les nombreux policiers à proximité ne semblent pas s’affoler de voir les passants traverser l’étang à la nage à pieds!

patinoire du couvent

Il y en a évidemment d’autres, à vous de partir à la découverte de la ville!

Les patinoires artificielles en plein air:

Gorki et VDNKh sont les principales.

Je ne vous présente plus le parc Gorki (au cas où, j’en parle ici)
En été, les passants parcourent les allées à pied, en vélo, en skate ou encore en rollers.
En hiver, les allées sont transformées en patinoires géantes.

Patinoire du parc Gorki

Voici une courte vidéo qui vous donnera une idée de l’affluence:

Même chose du côté de VDNKh, un peu plus excentrée, mais qui a la particularité de détenir le record de la plus grande patinoire plein air d’Europe.

Patinoire VDNKh Moscou

Le + des patinoires artificielles:
L’ambiance son et lumière incroyable qui y règne. Oubliez les clubs, faites-vous plutôt une soirée patinage entre amis!
Le – :
L’accès n’est pas gratuit (500 roubles en moyenne) et surtout, il faut prendre son mal en patience pour y accéder. En y allant un vendredi soir par exemple, l’attente est de 2heures environ. Et par des températures négatives, 2h c’est long!

 

La patinoire de la Place Rouge:

C’est une patinoire que j’attendais avec impatience, mais qui m’a déçue pour être honnête.

Je m’attendais à une patinoire authentique, tout droit sortie d’une peinture.
Mais j’avais tout simplement oublié qu’avant d’être un magnifique centre commercial, une place historique ou tout simplement le symbole de Moscou, le goum et la place rouge sont avant tout un excellent argument commercial.
La patinoire simple et authentique s’est alors avérée être un panneau publicitaire géant pour la marque Bosco, fournisseur officiel de la Russie pour les JO.
Des couleurs vives et une décoration qui prenait plus de place que la patinoire elle-même, la patinoire ne ressemblait en rien à ce que j’attendais. Pire! Selon moi, elle gâchait complètement le paysage de la Place Rouge.
Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé!
Je vous poste quand même une photo, que vous puissiez vous faire votre propre opinion!

 

Patinoire Place rouge

 

Il existe aussi des patinoires intérieures, mais ça perd de son charme. On les garde pour aller voir les matchs de hockey!

Voilà, vous savez quoi faire de vos soirées moscovites maintenant!