Malgré quelques flocons et des températures glaciales, c’est encore l’automne à Moscou.
Pour s’en convaincre, il suffit d’attendre que la neige fonde d’aller faire une petite balade dominicale en plein coeur de Moscou

Au parc Gorki

Situé au bord de la Moskova – la rivière qui traverse la capitale russe – et grand de plus de 120 hectares, ce parc est à Moscou ce que le Parc Tête d’Or est à Lyon (il y avait longtemps que je n’avais pas fait de crise de chauvinisme!).

Il se divise en 4 parties, et en un dimanche après-midi nous n’avons eu le temps de n’en visiter que 2!
Nous sommes arrivés par l’une des entrées principales du parc, s’il en est, et nous avons été accueillis par un canard géant (???!!!) et une allée de cerceaux multicolores (Re ???!!!). Géante aussi.

Entrée du Parc Gorky à Moscou

Cette première partie ressemble vraiment à un parc citadin. On y trouve notamment de nombreux petits étangs, des restaurants et/ou bars, des vendeurs ambulants: marrons-chauds, maïs chauds et glaces, car il semblerait que les Russes en soient friands, même en hiver. De temps à autre, on voit passer un petit-train pour touristes.

Parc Gorky à Moscou

Parc Gorky à Moscou

Petit-train Parc Gorky

Côté animations, les chemins du parc sont parfaits pour une ballade en rollers ou à vélo. Il y est d’ailleurs possible de louer toutes sortes d’équipements sur place.
On y trouve aussi une mini-fête foraine et un skate park.

Parc d'attraction au parc Gorky de Moscou

C’est aussi dans cette partie du parc, qu’ouvrira à la mi-novembre, l’une des plus grandes patinoires en plein air de Moscou. Elle permettra aux amateurs de glisse de patiner dans les allées du parc, sur de la glace artificielle, et ce jusqu’à 23h!

Bien sûr, j’ai déjà prévu d’y aller, donc je vous raconterai l’expérience!
Pour le moment, les ouvriers s’activent à la créer de toutes pièces, j’ai hâte de voir le résultat final!

Après avoir exploré dans les moindres recoins ou presque, la première partie du parc, nous passons à la seconde et la transition est assez visible.

Fini les chemins balisés, c’est une forêt en plein coeur de la ville qui s’ouvre à nous.

Parc Gorky, une forêt au coeur de Moscou

Chemins pentus entre les arbres, tapis de feuilles mortes et… écureuils! Ces derniers ne sont pas craintifs en plus.
D’ailleurs, dans le parc, il y a des distributeurs automatiques de graines et autres nourritures pour les oiseaux, les poissons, etc. Et ça, les écureuils l’ont bien compris et n’hésitent pas à s’approcher de nous pour vérifier si nous n’avons pas une noisette ou deux qui traînent!

écureuils au Parc Gorky de Moscou

La faune du Parc Gorky à Moscou

Je n’ai pas beaucoup de photos, car
1) ça bouge pas mal et assez vite ces petites bêtes-là;
2) pour un écureuil qui s’approche, vous avez 15 touristes qui accourent avec la discrétion d’un éléphant dans un magasin de porcelaine, dans l’espoir d’avoir LA photo du jour. Résultat, l’écureuil s’en va et personne n’a sa photo!

Côté animations, on reste dans le thème « nature » avec un parcours d’accrobranches dissimulé au milieu des arbres.

Voilà, c’est « tout » pour cette fois, nous espérons avoir le temps d’y retourner avant l’arrivée définitive de l’hiver qui changera complètement le paysage, ce que j’ai hâte de voir aussi!

D’ailleurs, si vous préférez les paysages enneigés aux couleurs orangées de l’automne, allez faire un tour sur mon dernier article à propos de la neige à Moscou!
Eh oui, ils n’ont aucun respect de l’ordre des saisons ces Russes!