En plein coeur de Moscou – et à 5 minutes à pied de chez nous –  se trouve un énorme parc zoologique abritant plus de 1000 espèces animales.

Dimanche, nous avons bravé le froid, qui est de nouveau parmi nous, et sommes allés rendre visite à nos amies les bêtes. (Et bien sûr, qui avait mis pour l’occasion des petites chaussettes courtes d’été? Et après ça se plaint d’être malade…)
Comme d’habitude, visite en images!

On commence tout de suite par la partie la plus impressionnante du parc: les ours, le tigre blanc et un lion de mer.

Zoo de Moscou

On ne va pas se mentir, si on est tous impressionnés devant ces nounours grandeur nature, on n’en reste quand même pas moins attristés de les voir tourner en rond dans leur enclos, seuls.

Mais dans ce zoo, la plupart des animaux sont en groupe, dans un environnement qui imite assez bien leurs conditions de vie naturelles. Certains ont même deux cages qui communiquent entre elles: l’une à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Les visiteurs peuvent les voir des deux côtés, ainsi l’animal va là où il se sent le mieux.

Dans la catégorie « espèce qui supporte assez bien la captivité » je vous présente… les singes!
Ils assurent à eux seuls le spectacle et ont très bien assimilé la notion de public!

Singes du Zoo de Moscou

Au milieu, j’ai même trouvé mon père en train d’essayer de monter des pneus.
Tu m’as l’air en petite forme papa, ça ne te réussi pas que ta fille soit loin!

Singes du Zoo de Moscou

Et le champion toutes catégories de la mignonitude, qui détrône tous les chats stupides qui se pavanent sur internet, n’est autre que ce jeune bouc.
J’hésite encore: soit il était curieux devant notre appareil photo, soit il en a compris le principe et il prenait la pose :)

Jeune Bouc au zoo de Moscou

Voilà, c’est malin, maintenant je veux adopter un bouc !

Terminons sur quelque chose de moins mignon (on va pas adopter tout le zoo non plus!): les animaux nocturnes, les insectes et autres reptiles.
Non pas que cela me réjouit particulièrement d’aller voir ces bêtes-là, mais il se trouve que la visite se passait à l’intérieur et que cela convenait parfaitement à mes pieds congelés.
Au-delà de l’intérêt du chauffage, on a pu voir de nombreuses espèces beaucoup moins charmantes que nos amis les grosses peluches ou les petits boucs. Mais grâce au génie du photographe Koko, on arrive à avoir d’incroyables photos:

Animaux exotiques au Zoo de Moscou

Animaux exotiques au Zoo de Moscou

Fin de la visite, n’oubliez pas le pourboire pour le guide ;)